Comment nos efforts en matière de durabilité sont-ils perçus par les agences de notation extra-financière? Quelle est la part de financements répondant aux Objectifs de Développement Durables de l'ONU? Combien d'entrepreneurs sociaux la banque soutient-elle? Voici quelques exemples de questions auxquelles répond le rapport d'activités 2018 de CSR, qui vient d'être publié.
Durabilité: les chiffres et les faits marquants 2018

La stratégie de Corporate Social Responsibility (CSR) de BNP Paribas Fortis n’est pas un discours de bonnes intentions, c’est avant tout des faits. Loin de se limiter au mécénat de solidarité, la banque s'efforce non seulement de réduire son éventuel impact négatif, mais aussi d'augmenter son impact positif par le biais de ses activités de crédit et d'investissement.

Une stratégie alignée sur les Objectifs de Développement Durable

Le rapport d'activités 2018 rappelle combien l'engagement sociétal et environnemental est au cœur des priorités stratégiques de BNP Paribas Fortis, qui intègrent depuis 2016 les Objectifs de Développement Durable (ODD). Il fait notamment le point sur la progression de nos efforts, via les 13 indicateurs de pilotage dont la banque et le Groupe se sont dotés. L'un de ces indicateurs, une innovation dans le secteur bancaire élaborée avec l'aide de Vigeo-Eiris, mesure la part des crédits aux entreprises ayant contribué directement à l’atteinte des ODD. En 2018, cette part s’élevait à 14,95%.

Le rapport d'activités met également en évidence quelques exemples et faits marquants permettant de mieux comprendre nos efforts pour lutter contre le réchauffement climatique et accompagner les entreprises dans leur transition vers un modèle durable, pour soutenir l’entrepreneuriat social et lutter contre l’exclusion sociale via le microcrédit et le mécénat, ou encore pour promouvoir nos produits responsables et stimuler l'engagement de nos collaborateurs envers la société ou l’environnement.